2014

On à beau dire, je trouve que toute les années musicales se ressemblent. Je ne ressent pas, comme d'autres, que cette année fut plus faible qu'une autre, ni même plus forte. Comment  peut on juger la force musicale d'une année sur la base de quelques centaines de disques, tout magazines et webzines confondus, alors que ce sont des milliers de disques qui sortent chaque années.

Cette années, les sites participatif de financement explosent, remplaçant peu à peu les producteurs, tandis qu'il n'y à jamais eu autant de groupes inscrits sur bandcamp ou soundcloud. La musique explose, le marché est saturé, il y en pour tout le monde, chacun aura son style favoris.

C'est ce nouveau marché qui façonne les groupes de demain. Ainsi, à l'avenir, les groupes seront  moins énormes, plus "local" si j'ose dire. Des succès planétaire au long terme, il y en aura de moins en moins alors que le  marché traditionnel va continuer de se casser la gueule, et c'est une bonne chose. Forcé de s'auto financer, les groupes devront restreindre leurs ambitions, surtout sans maison de disques pour les financer derrières eux. Ne chercher plus  les héritiers de ces grands groupes qui enchaînent les tournées mondiale pour entretenir leurs trains de vies et qui ont fait hurler ou danser nos parents. Les groupes énorme, c'est terminée, mort, Muse et Coldplay font partis  de la dernière génération d'un genre en voie d’extinction.
C'est terminé, à l'avenir, ce genre de succès risque de baisser dans des proportions dramatiquement faible. Les maisons de disques, elles, vont continuer de  nous proposer de nouvelles starlettes merdique éphémère à un rythme de plus en plus soutenue, jusqu’à que ce système explose et que tout le monde mettent enfin la clef sous la porte.
Bon débarras.
Evidemment, l'agonie seras longue, surement encore quelques décennies, au moins une sure.

En 2014, du coup, j'ai pas vraiment envie de faire  une liste ce coup ci, je vais juste balancer les disque qui m'ont  plus et basta. Et donc sans attendre, mon best of de 2014. Et une bonne année 2015 à toutes et à tous. Je vous aime.



Painted Palms - Forever

Mondkopf - Hadès
Alcest - Shelter

James Vincent McMorrow - Post Tropical

Cheatahs - Cheateahs

Fog Lake - Virgo Indigo

DyE - Coktail Citron

EYYES - Sealife

Crosses (†††) - Crosses (†††)

Cloud Nothing - Here And Nowhere Else

Tuomas Holopainen - The Life And Time Of Scroodge

Archive - AXIOM

Sleepmakeswaves - Love Of Cartography

DeadFader - Blood Forest

Shopping Spree - Workout Clothes

Taulard - Les abords du lycée

King Creosote - From Scotland With Love

White Reaper - White Reaper

Spoon - They Want My Soul

Moodoid - Le Monde Möö

Grand Blanc - Grand Blanc 12'' EP

Trent Reznor and Atticus Ross - Gone Girl ost

Sia - 1000 Forms of Fear


Adebisi Shank - This is the third album of a band called Adebisi Shank

RÖYKSOPP - The Inevitable End

Angelo de Augustine - Spirals Of Silence

Hookworms - The Hum


Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.