Archive for January 2014

Pegase - Pegase
























2014
Futur Records
Deezer | Spotify | Web

Derrière Pegase se cache Raphaël D'Hervez, ancien membres de Minitel rose, ce groupes aux forte  inspirations 80's qui à fait danser  les festivaliers de France il y à quelques années.
Mais faisons abstraction du contexte et du passer, puisqu'il s'agit ici de parler du premier album de Pegase, qui sortira sur Futur Records, soit le propre label du chanteur, qui par ailleurs sortait il y a quelque temps une compilation sur son Soundcloud avec un morceaux des groupes du label, et qui promettait de bien belles choses pour l'année à venir.
Passez les premières écoutes, la sensation de déjà vu finis par s'estomper pour  un ravissement salvateur. Alors, sans être quelques chose de révolutionnaire, puisque le Nantais prend dans le registre dream-pop et de la new wave, jusque dans son artwork. Pas révolutionnaire, certes, mais quand même au dessus du lot. Déjà, il y à la musique, tantôt synthétique, tantôt pop, les orchestrations oscille entre  pop rêveuse et cotonneuse et new wave mélancolique en évitant le piège de l'ennuie.Le tout est fignolé, tout en détails, en secret, les constructions des morceaux parfois surprenantes au départ laissent place à la satisfaction quand s'élancent de beaux refrains, portés par la voix de Raphaël, douce et lointaine sans jamais être soporifique.

Pays/territoire : Nantes, France
Posted in , , , , , | Leave a comment

Trick Mammoth - Floristry
























2014
Fishrider Records
Bandcamp | Web

Il y a des accents indéfinissable dans la musique de ce trio Néo Zélandais originaire de Dunedin. La description étant un peu fouilli, on va dire qu'il s'agit d'une musique d'inspiration dream pop, pop/rock, qui possède parfois de très lointain écho de Radiohead (période "The Bend"), ou tout aussi bien le premier album des Libertines. Alternant entre ballades et brûlots énergique, l'album dégage une rare sincérité et une diversité bienvenue, on ne s'emmerde à aucun moment.
Concrètement, c'est un pur bonheur à écouter, ces ritournelles porte l'empreinte d'un talent qui se confirme tout au long de l’album, de chansons en chansons. Trick Mammoth place la barre très très très haut avec ce  premier album dont je me fais d’ors et déjà l'ardent  promoteur et défenseur. Preuve qu'il n'est nul besoin d'être né dans la patrie du rock pour en faire, la NZ a trouvé son nouveau porte étendard pop/rock pour l'année 2014.
Je déclare des trucs de fou tavu ?

 

Pays/territoire : Dunedin, Nouvelle-Zélande
Posted in , , , , , , | Leave a comment

datA - Soldier's Flag EP























2014
Ekler'o'shock
Deezer | Spotify | Web

En trois chansons, datA balaie quatre ans d'absence discographique. Pionnier du revival 80's dans la musique électronique française avec Kavinsky, entre autre, on sent bien que le musicien a pris le temps de bien écouter ce qui se passait autour de lui. tout d'abords, il faut bien dire  une chose : datA fait du datA, comme il le fait si  bien, on y reconnaît sa patte entre toutes, la qualité est au rendez vous et les titres sont accrocheurs. L'ennuie, c'est que ces trois derniers morceaux, qui auraient pu figurer sur Skywriter, semble sorti tout droit d'un album de Kavinsky, justement, ou même du dernier Justice.
Bien sur on y retrouve tout ce qui à fait le bonheur des fans du dernier albums, ces mélodies douce/amer, ces claviers baroque inspiré du classique, ces guitares discrète et acide qui donne du tonus aux morceaux, ces chœurs triste qui tombe toujours  à point nommés. Ouai, datA fait du datA.
Comme on est pas là pour distribuer les blâmes, on va dire ça : ces trois chansons sont hyper efficace, bien composées et arrangées,mais arrive trop tard pour avoir ce goût de nouveaux qui aurait  pu les faire apprécier du publique. La ou en 2009, datA se plaçait en pionniers, figure maintenant de nombreux groupes qui occupent aussi le créneau, et avec talent. On ne vas pas demander non plus  un changement d'orientation musicale non plus, donc on va attendre l'album, qui ne  manquera  pas d'arriver, je l'espère, et on rendra un jugement définitif  à ce moment  là. Et quand  à ceux qui vomissent sur "Nightcall" de Kavinsky, a force de l'entendre, qu'ils écoutent "Desert Eagle" en temps que  palliatif, ça devrait le faire !



Posted in , , , , | Leave a comment

Alcest - Shelter























2014
Prophecy Productions
Spotify | Deezer | Web

Je n'aimais pas Alcest quand il faisait du métal, maintenant, je les aime alors que leur style évolue vers quelque chose de plus Shoegaze/Post Rock. Alors qu'une partie des fans  hurle à la trahison sur les réseaux sociaux, j'ai aimé me laisser porter par la douceur qui se dégage de l'album, la force des compositions et les instrumentations sont très réussit et mis en avant  par la voix de Neige, instrument à part entière qui sublime le reste.
C'est un nouveau départ pour Alcest, et plutôt réussit, il est bon de voir que certains groupes arrivent encore  à surprendre, à prendre des risques, à se mettre en danger, quitte  à perdre une  partie de son public, et même après 13 ans de carrière. Produit par Jonsi Birgisson (Sigur Ros), qui à su mettre sa patte sur cet album (Away) , les fan de Yan Tiersen,eux, apprécieront la présence du quatuor à cordes Amiina.
Globalement, la qualité est au rendez vous,  au détriment peu être d'une certaine originalité, essaie  à confirmer dans le  prochain albums.  

Pays/territoire : France
Posted in , , , , , | Leave a comment

Painted Palms - Forever
























2014
Polyvinyl Records
Spotify | Deezer | Bandcamp | Web


Ainsi donc, il existe et existera toujours des héros de la musique pop/Alternative. A l'instar de Painted Palms ou bien un duo de deux américains nourrit à avec Animal Collective, Panda Bear ou les Beach Boys. C'est le genre de disque tranquille qui s'écoute bien installé , de préférence dans un bon fauteuil, et pour un peu, cette petite complainte psyché pop finirait par  nous faire faire des rêves hallucinés. On salueras l'effort fournit, pour un premier album, avec des titres qui accroche le cerveau comme ce "Forever" aux accents MGMT, ce "Carousel" qui sent bon le soleil et le sable chaud et un "Spinning Signs" electro pop syncopé qui insuffle tranquillement son énergie dans le corps et l'esprit. Malgré des influences évidentes dont ils n'ont pas encore digérés toute la substance, le ton est donné et la composition de qualité. On pardonne parce que c'est un premier album, un très bon premier album.

Posted in , , , , , | Leave a comment

DJ Pone - Erratic Impulses























2014
Ed Banger Records
Spotify | Deezer | Soundcloud | Web

DJ Pone (Birdy Nam Nam), signe chez Ed Banger un EP de quatre titre qui pourrait bien être la meilleur sortie du label depuis fort longtemps. En quatre titres bien léché, finement produit, le compositeur fait montre d'un talent certain dans la composition de morceaux résolument rétro futuriste. J'emploie le mot en tout état de cause, ici, tout fleur bon les années 80's et leurs sons de claviers si caractéristique. L'ombre de Gesafflestein plane sur l'hypnotique et inquiétant "Dipodaïne", un morceau de bravoure cold wave, mais c'est dans le dernier titre du disque que se trouve le trésor.
"Errotic Impulse" est un titre réalisé en featuring avec Arnaud Rebotini qui mêle les  influences des deux  musiciens pour un mélange détonnant, dans le genre dernier  morceau avant la fin du monde. Pour les fans de Birdy Nam Nam (j'en suis) et de Arnaud Rebotini (de même), qui voudrait se mettre quelque chose sous la dent en attendant un véritable album de l'un comme de l'autre.

Pays/territoire : France
Posted in , , , , , | Leave a comment

The Secret Life of Walter Mitty OST - Theodore Shapiro & José Gonzales


































2013
Universal / Mercury
Deezer / Deezer | Spotify / Spotify | Web

On parle assez peu d'OST de film ici, sauf quand elle sont composés par Trent Reznor, et je plaide coupable. Attention Spoil :
Le film qui ma marqué en début d'année, et le mot est faible, est The Secret Life Of Walter Mitty. J'ai l'audace d'affirmer qu'il s'agit là du meilleur rôle de Ben Stiller, et de très loin. Ainsi, on y cotoie dès le départ, Walter Mitty, employé aux archives photos du magazine LIFE depuis près de seize ans. La vie de Walter est désespérément sans rebondissement, plates et morne. Depuis la mort de son père, il souffre de déconnexion, son esprit s'évade dans des aventures folles et loufoques. Lorsque le journal est racheté, il reçoit les négatifs d'un photographe célèbre travaillant  pour le journal en freelance. Le message accompagnant le négatif fait mention d'un négatif 25, pièce maîtresse de la vie du photographe, et sa meilleur selon ce dernier. Sauf que le dit négatif ne figure pas dans les épreuves tirées dans le laboratoire photo.
Commence alors pour Walter une course pour retrouvé la photo manquante. A l'aide d'indices, il décide de suivre  à la trace le  photographe  pour le retrouver, lui et sa photo.
Walter Mitty, c'est avant tout un voyage et des recherches. La recherche du négatif manquant n'est qu'un prétexte, ce que va faire Walter tout au long de son périple va lui faire découvrir qui il est vraiment. Il va devoir affronter ses peurs et ses angoisses dans des décors de rêve (Islande, Groenland, Afghanistan), avec de belles surprises à la clef. Ce voyage intérieur à été filmé, réalisé avec brio, j'ai rarement vu un film aussi bien tourné, et une bande son aussi belle.
Servis par une collection d'artistes prestigieux (José Gonzales, Of Monster And Men, Junip, Rogue Wave, Jack Johnson, David Bowie, Grace Mitchell). On peut aisément sentir tout au long du film le soin apporté par sa mise en musique. Et on ne  peut que saluer bien bas le travail de Theodore Shapiro qui à composé pour le film et ses séquences sans chansons des thèmes aussi beaux qu'accrocheur. L'ambiance qui en découle vous fera oublier tout le reste, et l'immersion du spectateur sera total.Servi par  un casting qui frôle l'excellent, c'est un film émouvant, touchant, sensible, de dépassement de soit, de courage, de folie et d'amour, et c'est le plus beau film que j'ai vu depuis très longtemps.

Posted in , , , , , , , , , , , | Leave a comment

Stephen Malkmus & the Jicks - Wig Out at Jagbags

























2014
Domino
Deezer | Web

Dans les bonnes surprise de ce début d'année, on a écouter avec plaisir le nouvel album de Stephen Malkmus & the Jicks, petit bijoux Pop/Rock aux arrangements enchanteurs qui à bien des égards me fait penser au son de Phoenix. Si ce n'étais que le leader de Pavement est loin d'être un bizu dans le milieu de la musique, et on inversera la comparaison, à juste titre. Plein de surprise, les quarante minutes de l'album passe comme dans un rêve bercé par une pop survitaminé ou se mêlent avec délices cuivres, de synthés et  pianos pour notre plus grand plaisir. C'est pleins de comptines, de chansonnettes faussement légère, avec des relents indie et un chant toujours clair et en pleine forme.Un disque très accrocheur qui réconcilie l'auditeur après une première semaine de l'année vide de toute écoute de disques, histoire de se décrasser les  oreilles de 2013 (rip).
Comme quoi, même quand on sort son sixième album, on peut encore surprendre.

Posted in , , , , , , | Leave a comment

Alphabetical - Rusted Gold

























2014
Indé
Deezer | Bandcamp

Quoi de mieux pour commencer la nouvelle année que le premier Ep d'un groupe bien de chez nous, plein de talents et sans doute avec l'envie de bouffer la terre entière ? Donc, Alphabetical , un groupe "mi normand, mi parisien" qui trouve l'inspiration dans la musique indé de Phoenix, de Foals  ou Two Door Cinema Club et qui se  place en outsider tout à fait crédible  à la lumière de ce debut-ep très convaincant  ou s’exprime à la fois une grande maîtrise de la musique et de la composition, ainsi qu'un chant tout à fait  unique, une voix qui accroche l'oreille et qui mérite qu'on s'attarde sur ce qu'elle raconte.
On espère que 2014 sera l'année de la révélation pour Alphabetical, qui le mérite très largement !

Teaser !


Pays/territoire : Paris, France
Posted in , , , , , , , | Leave a comment
The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.