Archive for July 2012

The Chemical Brothers - Don't Think



2012
EMI/ Parlophone

Au crépuscule de l'année 2011, le duo électronique des frères chimique décide de se fendre d'un concert filmé en live au Japon, objet qui devra par la suite être compressé en dvd/cd pour la vente. Fort de 21 caméra et d'un public composé de 50.000 japonnais survoltés et motivés comme pas deux. La setlist ravageuse fendit la foule comme un missile, brûlant tout sur son passage. Les plus grand tube du groupe y passe dans des version gonflées aux hormones et à la taurine hyper concentré, saturant l'espace sonore de musiques entraînante qui emportèrent tout sur leurs passages. Si l’expérience sonore s'avèrent un voyage pour l'oreille, c'est quand même avec le visuel que ce Don't Think  prend toute sa substance. Et pour cause, la débauche lumière qui sature la rétine est tout simplement digne des plus grand trips hallucinogènes connut, une expérience psychédélique qui pour se ressentir doit se vivre son à fond de balle dans deux amplis 100 watts, l'oreille collé aux enceintes et les basses qui vous retourne les organes vitaux sans vergogne. Tout au long de ce concert,  on revisitera avec plaisir la discographie du groupe, chaque album étant cité au moins une fois. Seul bémol, la durée du concert  un peu courte (1h30 seulement) Cet objet que je tient dans mes mains est sans doute le point culminant d'une carrière exemplaires dans le  milieu de la musique électronique, une sorte de best-of de mi carrière pour  un groupe qui à sans doute encore énormément  à offrir à la  musique comme en témoigne leurs récente participation à la bande son des jeux olympique de Londres. Actuellement ce live n'est pas disponible sur les plates formes d'écoute comme Spotify ou Deezer, du moins  pas en France. Néanmoins, il est disponible dans tout bon magasin Virgin/Fnac près de chez vous. Donc courrez l'achetez, ne passez pas à coté d'un des plus grand live de cette décennie. 

9.5/10





Posted in , , , , , , , | Leave a comment

Com Truise - In Decay


2012
Ghostly International

Le très prolifique Com Truise sort un nouvel album un ans après le succès international de Galactic Melt , qui lui avait valut d'être contacté par la crème de l'indé pour des remixes mais aussi par les plus grand puisqu'il figure sur l'album de remixes de la bande  originale du film Tron, composé par les Daft Punk
Là ou Galactic Melt frayait avec des sons moins abordable pour une première écoute, on sentait bien la volonté d'allez plus  loin dans l’expérimentation, ce In Decay se veut  un poil plus attractifs, proposant la  même recette, claviers et boites à rythmes vintages, son vintage tout droit venu de l'espace, il se veut quand même plus appréciable  pour le néophyte, avec ses compositions aux styles  plus classique, restant quand  même d'excellente facture au final. 
Les fans de Board Of Canada, de Vangelis ou Tangerine Dream apprécieront sans doute, de même que la petite référence inconsciente à la bande son du film Drive de Cliff Martinez et même à certain vieux titres de The Cure. A tout les nostalgique de ces sons, ils seront ravis, et comme le disait un musicien dont j'ai grave zappé le nom, "les années 80 n'ont pas finit de nous étonner  musicalement, on à seulement produit 10% du potentiel de l'époque"
Au Final, l'album reste  un poil moins intéressant que son prédécesseur, qui se permettait d'allez plus  loin dans sa recherche. Reste quand même un très bon album de musique 80's qui se veut sans  doute un amuse gueule en attendant  un prochaine disque.

7.5/10


Posted in , , , , , , | Leave a comment

Passion Pit - Gossamer



2012
Columbia

Rappel: Passion Pit se forme fin 2007 autour de Michael Angelakos, qui, à la base, écrivait des chansons pour sa petite amie. Celle-ci, sous le charme,  en parle à ses amis, et de fil en aiguilles, la rumeur parvient  à l'oreille de labels. C'est le début de l'aventure pour Passion Pit, quintet electro pop, qui sort en 2009 le très remarqué Manners qui sera classé dans la  plupart des tops indé de fin d'année comme un des meilleurs albums mais aussi comme découverte à suivre avec attention. Souvent comparé à MGMT, car il est vrai  que la recette est presque la même, Passion Pit se démarque grâce à son  frontman charismatique à la voix particulière. Après une série de concerts ou il acquiert  une solide réputation live et la reconnaissance du public, le groupe accouche deux ans et demi plus tard de Gossamer

L'album s'ouvre sur "Take a Walk"  tonitruant et excellent single, introduction pétillante teintée de mélancolie, la chanson à détruit mes doutes quant à cette suite, si jamais j'en avais eu. On note tout de suite le déluge de claviers qui tabassent bien comme il faut. C'est exubérant, jouissif, joyeux et ça parle aussi bien d'amour que d’alcoolisme ou des rapport humains. C'est clairement l'album à écouter si tu veux passer  une bonne journée, achète-le et  programme ça dans ta chaîne le matin, résultat garanti (fonctionne aussi sous la douche).

Si vous aimez Two Door Cinema Club, Electric Light Orchestra, MGMT.

9/10


Posted in , , , , , | Leave a comment

Run Walk - Health



2012
Holy Roar Reccord






Math Rock + énergie punk, voilà comment résumer en peu de mots l'album de Run Walk. Les guitares sont  reines de la fêtes, alternant  purs passages punk rock avec des riffs travaillés et compliqués typiques. Le chant est  hurlé de bout en bout. Le tout  est très rapide, une petite demi heure de frénésie rock jouissive qui ne lasse pas tant les chansons, bien que dans la même veine, ne se ressemble pas. Très cohérent quand même, l'album ne perd jamais ce fil directeur dicté par l'urgence. Ça donne envie de courir, de boire et de fumer sans modération, c'est parfait pour l'été. Loin d'être une sorte de revival punk, la musique de Run Walk ne surfe pas sur la vague vintage. Bien que sans doute influencée par des anciens, elle sait trouver sa place dans dans une discographie. Bref, tout ça  pour dire que ça envoie du lourd sans être chiant, alors clique sur play et profite de cette demi heure offerte.

8/10

Posted in , , , , , | Leave a comment

Young and In The Way - I Am Not What I Am



2012
A389 Recording






Alors cet album, c'est juste pour se défouler. Clairement, l'introduction de l'album avec ses voix d'outre tombes m'avait tout de suite accrochée, de même que les rythmes puissant et brutes. Si la voix reste assez normal pour ce genre de musique (Black Métal ?), elle se marie de bout en bout parfaitement avec les mélodie. Ambiance sombre et glauque à souhait, tout l'album distille son mal être tout du long de l'écoute. Ça parle de sorcières, de l'amour, de la peur et de la mort. Ça envoie du lourd, çà décrasse les  oreilles, ça fait gesticuler sur son fauteuil, c'est dark, c'est cool, ça s'écoute bien le matin pendant  le footing ou même le soir en lisant  un bon bouquin de bourrin, genre warhammer 40.000.  Evidemment, le groupe et l'album souffre du même problème inérant à ce style de musique, c'est que ça ressemble à s'y méprendre à d'autres groupes du même genre, mais je passerais dessus pour cette fois.

7/10



The Gathering from 93 Million Miles on Vimeo.

Posted in , , , , , | Leave a comment
The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.