Archive for March 2012

Rover - Rover




2012
Wagram / Cinq 7

Un français qui fait de la pop, c'est pas rare, mais un français qui fais de la pop chanté en  anglais et de bonne qualité, ça c'est assez  peu commun, avouons le. Rover, aka Timothée Regnier, est un jeune songwritter français qui échoue dans une vielle maison en Bretagne après avoir joué au proche orient avec son groupe de punk/rock, printemps arabe oblige. Désœuvrer, il met à contribution tout ce temps libre  pour faire ce qu'il sait faire le mieux : de la musique. Une chance, la maison de Bretagne est remplie d'instrument de  musique, c'est partie. 

Sur ce disque éponyme, il se permet de toucher à tout, véritable homme orchestre, il jongle avec habileté entre une électro/pop doucerette, un folk dépouillé, un peu de cold-wave ici, un peu de blues par là ... Le résultat est un disque splendide dont chaque chansons dégage  une  puissance sans pareil. C'est triste, on en conviendra, ça prend aux tripes, littéralement. La voix de Rover, tantôt rauque, tantôt élevée, possède une tessiture unique, un timbre fragile qui fait vibrer les textes comme peu le font. Oui, monsieur Regnier ne pouvait qu'être musicien, cela eu été du gâchis autrement.

9.5/10



Pays/territoire : France
Posted in , , , , , , | Leave a comment

Terry Malts - Killing Time


2012
Slumberland Records

Voilà, si vous aimez le punk à la Ramones, ce disque est fait  pour vous. Quatorze titres et trente trois minutes de guitares saturé, sales, de rythmiques hyper simple et efficace, le tout doter d'un chant. C'est hyper pêchu et ça contient quelques bombes comme le duo "I'm Neurotic"/ "Nauseous"  véritable déferlante électrique qui feras headbanger n'importe quel public bien disposé.  Ce qui aiment ce son typiquement cradingue apprécieront sans aucun doute cet album. Sans être original, on peut applaudir ce revival punk/noise, une musique symbole d'une époque révolue qu'ion regrette de ne pas avoir connue. Terry Malts est parfais pour se laver le cerveau après une journée de boulot, pour se réveiller le matin ou pour emmerder ses parents si vous en avez encore l'age. En résumé, on ne boude  pas son plaisir à l'écoute, même si on n'y reviendra pas forcément de suite, il faut le faire  une fois, au moins, pour s'y croire.

Ressemble à : The Ramones

7/10




Posted in , , , , , , | 2 Comments

Fakes Natives - Fakes Natives


2012
Non Signé

C'est un album parfait pour les  journées de merde (je suis tombé en pannes d'essence aujourd'hui, ce fut chiant). Fake Natives me fait l'effet d'un groupe simple, sans ambitions, se contentant de jouer de superbes petites mélodies entre Pop et Rock. C'est calme, c'est reposant, c'est idéal pour se détendre. Musicalement, c'est pareil. Il n'y a rien d'original dans les compositions de Fake Natives, on pourrait citer une centaines de groupes qui sonneraient plus ou moins comme eux. Pourtant, ça reste très très efficace dans le genre. On à faire à une joyeuse bande de de potes qui aiment se retrouver tous ensembles pour composer de la musique.  Les membres du groupe aiment se déguiser en indiens sur scène, rapport  à leurs noms, sans doute, peu désireux de se prendre au sérieux, ont les imagine volontiers inspiré par I'm From Barcelona. Et Au final un disque très chouette, simple et douillet, qu'on écoute avec  plaisir. Peut être pas LE truc de l'année, mais sur le moment, ça passe tellement bien !

7.5/10




FAKE NATIVES from Element 35 on Vimeo.

Pays/territoire : Manhattan, New York, État de New York, États-Unis
Posted in , , , | Leave a comment

Take One Car - It's Going To Be A Nice Day


 2012 
Non Signé
Bandcamp
La raison pour laquelle j'aime le rock progressif, c'est que c'est encore l'un des derniers  mouvement  musicale  auquel il reste des territoires vierges et inexplorés. Ainsi, les musiciens de ce genre  peuvent s’adonner à toute sorte d’expérimentations, tant  mélodique et structurelles, pour le plus grand plaisir de mes oreilles qui décidément sont mise  à rude épreuve ces derniers temps par une cascade de groupes insipide et fade qui ne savent plus que singé la musique de leurs aînés, signant leurs mort artistique avant  même d'avoir pu exister. 
Take One Car se permet de mélanger du folk et des guitares saturé, grand bien m'en fasse, cela sonne délicieusement bon pour moi, le chant se fait tantôt très mélodique, tantôt hurlé, qu'a cela ne tienne, j'adore le genre. Et puis bon, faut dire que ça défoule. Certes, on est pas encore  au niveau d'un groupe comme Oceansize mais on est sur la bonne voix. En fin de compte, c'est un truc qui se joue des étiquettes assez facilement, même si estampiller progressif dès le départ, ont  y retrouveras des pointe de hardcore, de  post rock, d'indie ou d'ambiant. De quoi pas s'emmerder en écoutant ce disque de  près d'une heure, tout de même.
8/10

Pays/territoire : État de New York, États-Unis
Posted in , , , , , , , | Leave a comment
The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.