Archive for June 2011

Stupeflip - The Hypnoflip Invasion (2011)

Aujourd'hui, j'aimerai vous parler d'un gros coup de coeur, sorti il y a quelques mois déjà : The Hypnoflip Invasion, troisième album du Crou Stupeflip.



Vous avez certainement déjà entendu parler de Stupeflip. Groupe conceptuel de Julien Barthélémy, le Crou revient après avoir bien failli disparaître, sans maison de disque suite au deuxième disque.

Si vous avez assisté aux deux premières représentations, le troisième acte de Stupeflip ne vous jettera pas dans l'inconnu. On retrouve tout de suite cet univers particulier (The Hypnoflip invasion commence exactement là où Stup Religion s'était arrêté) et les personnages habituels : King Ju, PopHip, Cadillac et MC Salo.

L'élément marquant d'entrée est la force de la production. Les instrus sont énormes, et l'ensemble parait beaucoup plus travaillé que sur les précédents opus. Les textes sont toujours aussi bons, nous plongeant parfois dans l'univers religieux du Crou (Sinode Pibouin), ou dans les délires divers de Barthélémy à travers PopHip (dont les ritournelles rock sont à leur apogée (Gaelle, Ce petit blouson en daim). Ce même Gaelle est un tube en puissance, tout comme Stupeflip vite !!! et l'on se dit qu'il ne manque vraiment pas grand chose à Stupeflip pour devenir un des groupes les plus (re)connus de l'Hexagone, ce qui n'aura pour effet que d'ennuyer les partisans du "C'était mieux avant".

Je vous laisse avec le clip de Stupeflip vite !!!. N'ayez pas peur, aucun mal ne vous sera fait. Ou pas.




Posted in , , , , | Leave a comment

Alek et les Japonaises


Attention, OVNI en vu...

Alek et les Japonaise, mon coup de coeur du festival des vivacités à Sotteville. Des putain de dingues qui ont bien envoyé en fin de soirée.

Alek et les Japonaises c'est Alek (qui ressemble étrangement à notre bloggeur Gauthier, mais sans barbe) et une japonaises (qui joue le rôle des Japonaises) et un batteur invisible, Johnny.

Alek à la guitare, les japonaise au synté-flute, keytare, tambourin, etc. Une boite à rythmes, et c'est parti pour un concert bien déjanté.

Le ton est donné dès le début avec une courte chorégraphie d'intro en mode super héros. S'enchainent ensuite les chansons bien loufoques sur des doigts qui puent, une éponge, le téléphone, un super héros qui donne le hoquet, les galipettes (culbulées pour ces belges défoncés); entrecoupé des interventions d'Alek bien marrantes.

Dans leur costume argenté tout droit sortis d'un manga SF kitsch, ils envoient une musique joyeuse, un jeu de guitare un peu ska, des chorégraphies qu'ils vous invitent à danser (je vous conseil de le faire!) et beaucoup de bonne humeur.

Sur cette video de kikiki, vous pouvez admirer le magnifique générique de début de concert.






Délires et bougeage de body garanti!

Et en exclu, leur reprise ô combien joussive de l'Aventurier... en flamand! (dix fois mieux que l'originale...)



(Désolé pour le son, il n'y a que deux video, et j'ai préféré privilégié le son plutôt que l'image)

Dug'

Leave a comment

TRASHLIGHT VSION





Voici un groupe dont je tenais à vous parler absolument !
TRASHLIGHT VISION !

Acey Slade (ex Dope, Murderdolls ...) est à l'origine de ce projet qui a maintenant 5 ans environ. Les gaillards vont au plus simple, de la pure énergie punk ! Les riffs sont tranchants, la batterie martèle sans concession et la voix particulière d'Acey Slade vient créer l'étincelle qui embrase ce mélange explosif et vous envoie directement en orbite !!!!!

Allez immédiatement cliquer sur le lien en dessous, vous n'avez pas le droit de mourir avant de les avoir entendu !
Myspace

Posted in , , , , , | Leave a comment

Civil Civic - Run Overdrive/Fuck Youth (2010)


Juste un petit mot pour parler d'un groupe génial que j'ai découvert ce soir même en concert, Civil Civic, pas encore d'album, mais un jeux de scène superbe et des compositions qui déchire, comme on dit vulgairement, les deux  membres du groupes on mis leurs titre en écoute sur le non moins génialissime site Bandcamp.com . Je vous laisse écouter vous même "Run Overdrive", à passer en soirée sans fautes !






Pays/territoire : Royaume-Uni
Posted in , , , , , , | Leave a comment

Happy Happy Apocalypse - A dog Called Ego (2011)


Ho un peu de rock, de Métal même, encore que bon, moi, les étiquettes, j'aime pas trop, mais faut bien le mettre quelques part non ? A dog Called Ego est un groupe allemand originaire d'Hambourg . Le trio de musiciens qui le compose, comme souvent, sont trois potes d'enfances qui ont décidé de faire de la musique pour passer le temps, draguer les filles. Le résultat, c'est ce deuxième album du groupe "Happy Happy Apocalypse" . Rien de très original dans la formule, des riffs accrocheurs, des guitares lourdes, un chant  mélodieux, suave. Ca rappelle pas mal Deftones dans le genre. Pourtant, j'accroche, il y à ce je ne sais quoi dans les chansons qui font que j'aime, cette alternance de passages bourrins et de passages calme, les compositions sont très travaillés, la musique est de qualité, le chant parfaitement calibré, l'album est efficace, ça fonctionne. L'album coûte seulement 6€, soutenez le groupe.











Pays/territoire : Hambourg, Allemagne
Posted in , , , , , , | Leave a comment

Blanck Mass (2011)



C’est le projet personnel du musicien Britannique Benjamin John Power, autrement connu comme la moitié du groupe expérimental/noise Fuck Buttons. Rien qu’à partir de là, ça à le mérite de nous intéresser, encore plus quand on apprend qu’un album à déjà été enregistré et qu’il sort en ce milieu d’année. Allez c’est partis première écoute, rien qu’avec les premières sonorités on pense à du Fuck Buttons mais un peu moins mélodique. Des les premières secondes on entend de l’eau qui bout et cela reviendra assez souvent au fil de l’album comme un thème, on y est habitué avec Fuck Buttons.
C’est un album expérimental, il ne faut pas s’attendre à des mélodies ou un rythme entêtant, le genre d’album qui s’écoute au casque et dans l’obscurité complète. L’album comporte des passages calmes comme des pistes un plus rythmé comme sa pièce maitresse, une longue track de 13 minutes nommé What You Know.
Je mets quelque extrait pour ce faire une idée mais il est clair que sans le prolongement de l’album ça perd un peu de son intérêt.




Posted in , , , , , , , , | Leave a comment

Yuksek - Living on the edge of time (2011)


Virage à 180° pour Yuksek, le très célèbre DJ, producteur et musicien français qui à découvert garce au single "Tonight" . Living On The Edge Of Time est un album qui se veut résolument pop. On sent la volonté de Pierre Alexandre Busson de passer de l'autre côté du micro et le résultat est bon. Très bon même, une seule écoute de l'album vous assène quarante quatre  minutes de chanson au mélodie entêtante, rien à jeter. C'est mon coup de coeur du moment. Mention spécial à The Edge, la chanson qui donne son nom à l'album, à son déluge de percussions et son synthé rétro qui donne tout de suite envie de danser. Mais je laisse l'artiste vous convaincre lui même. 
DeezerMyspaceTumblr ( site officiel )


Posted in , , , , | Leave a comment

Crystal Fighters - Star of love (2011)

Attention, phénomène. Enième groupe en Crystal, on commencerait probablement à croire que choisir un tel nom de groupe est un gage de qualité. Oui, je vous parle de Star of Love, formidable album des Crystal Fighters faisant la synthèse de tout ce que la fin des années 2000 peut comporter de bon.


Star of Love est un remède contre la morosité. Dire qu'ils font de l'électro serait faux et incroyablement réducteur. Ces gens là ont décidé d'enregistrer leur propre best of, aux sonorités euphorisantes (Xtatic Truth). On passe d'une électro assez massive (l'exceptionnel Swallow) à un tubesque et planant Plage qui vous donnera l'irrépressible envie de prendre le prochain avion à destination des plages brésiliennes.

Chaque chanson vous entraînera dans un monde d'influences différentes, en faisant à ne pas douter un des albums qu'il faut avoir dans sa cdthèque en 2011.


Posted in , , , | Leave a comment

DIE ANTWOORD



DIE ANTWOORD est un groupe Sud Africain de Hip-Hop avec des touches d'électro. Leur visuel est particulièrement chiadé (mention spéciale pour le type en mode "I got my own hairstyle, motherfuckers !" et je me coupe les cheveux tout seul !), du plus bel effet.

Pour faire simple : ces gens sont des putains d'OVNI redneck complètement allumés qui balancent des bon beats dans tes dents....

Attention, leur accent Sud Africain rend la compréhension de leur anglais parfois délicate...

Les paroles sont disponible ici

ENJOY !



Posted in , , , , | Leave a comment

FLAIRS "TRUCKERS DELIGHT"

Voici le clip de la chanson "Truckers Delight" de Flairs. Je l'ai beaucoup apprécié de par son originalité et pour son "fun".
Pour la petite histoire, je l'ai découvert un soir alors que je regardais des clips plus ou moins chiants sur MTV.
D'un coup, ces images 8 bits sont apparues et je n'ai pu décrocher mon attention de l'écran....
Jugez par vous même.

LET'S GO !


Posted in , , | Leave a comment

Goldfish



Goldfish est un duo de DJ de Cap Town, en Afrique du Sud. Largement inspiré du Jazz et de la Soul en premier lieux, puis part la musique électronique, je leurs trouve une originalité que n'ont pas beaucoup de groupes travaillant les mêmes styles. En témoigne le clip de "We Come Together" réalisé façon console de jeux ancienne 8bits ou les deux DJ sont mis en scène à la façon des héros d'arcade. On y trouveras  des références à Street Fighters, Mario, Sonic,Donkey Kong, Pac Man, Minecraft ou bien GTA. 
En 2009, le groupe à été pas moins de huit fois au South African Music Award, remportant les prix pour le meilleur producteur et le meilleur album Dance de l'année.

Ils ont sorti quatre album sur le label Music Black Mango (Sony/BMR)  et Pacha Reccord (leur label)
    Je vous invite à vous rendre sur leur site internet (très bien fait) http://goldfishlive.com/front et aussi de visionner en boucle le clip de l’excellent "We Come together" , idéal pour démarrer la soirée en douceur.







    Posted in , , , , , | Leave a comment

    Gonzales - The Unspeakable Chilly Gonzales (2011)

    Bienvenue dans un univers. Celui de Chilly Gonzales, ou plus simplement, Gonzales, pianiste surdoué et connu du grand public pour ses collaborations diverses avec Philippe Katerine, pour avoir battu le record du monde du plus long concert (27 heures et 3 minutes) ou via "Working together", petit tube pop utilisé pour illustrer la publicité d'une célèbre marque de sandwich, dont on se souvient surtout du goût.
    Vous connaissez? Bien. Vous pouvez oublier. Avec "The Unspeakable Chilly Gonzales", le canadien dévoile un monde sombre, centré sur son propre ego. L'orchestration accompagne son rap (oui) d'une manière parfois discrète, prolongeant le sentiment de voyage dans son propre esprit.
    L'ensemble est assez sombre et fait parfois énormément penser à ... Eminem. Dire ceci peut sembler curieux dans un premier temps, pourtant, à l'écoute de Self-portrait, on imagine aisément le (ex) blondinet de Détroit en train de chanter cette merveille, qui trouverait sa place sur The Eminem Show sans grande difficulté.
    Ce n'est pas de Matters dont il est pourtant question ici mais de Gonzales, artiste qui, refusant d'entrer dans les cases, n'a visiblement pas fini de montrer l'étendu de son talent.


    Posted in , , , , , | Leave a comment

    Dengue Fever



    Découverte récente du groupe Dengue Fever avec leur dernier album : Cannibal courtship.

    Joli mélange de styles très divers, l'ensemble donne bien, on remarque l'alternance de musiques plus ou moins douces et plannantes et d'autres plus électriques avec des touches asiatique et indienne d'un bel effet... Affaire à suivre ...








    Lien

    Posted in , , , | Leave a comment

    South Central - Society of the spectacle (2011)

    electro cool de fin de soirée, calibre 9mm pour dance floor improvisé dans toute pièce avec des amis et de l'alcool. Society of the spectacle est un album qui n'a aucune autre ambitions que celui d'être direct et efficace, et ça marche. Digne héritier de The Prodigy (avec qui ils ont joué récemment), ils commencent  à s'imposer sur toute les lèvres a coup de beats ravageur et de refrains gravés au laser dans les neurones. A voir absolument en Live !




    Posted in , , , | Leave a comment

    Mondkopf à la Gaîté Lyrique 05/03/2011

    La flemme aujourd'hui, je vous laisse avec le petit prodige Mondkopf et son électro-intello qui vient de sortir son deuxième album "Rising Doom" récemment. Ce petit génie de moins de 25 ans à su s'approprier toute les références de  la techno et de l'électro pour accoucher d'un style  unique qui fleurte avec tout les genres sans jamais perdre sa cohérence. Encensez par la critique (Les inrocks, Tsugi, Noise ou Chronicart l'ont adorés ) , on le compare déjà à Brian Eno et comme la révélation électro des années 00 . Ce que vous allez voir est un live enregistré par la chaîne ARTE, Mondkopf s'est associé au collectif visuel  Trafik pour les lights minimaliste de son show.




    Pays/territoire : Centre, France
    Posted in , , , , , , | Leave a comment

    Meg & Dia - Cocoon


    Meg & Dia Frampton sont deux soeurs venue du désert, plus précisément de L'Utah.  En 2005, elle forme the Meg & Dia Band a deux et sorte un premier album entièrement acoustique. Rejoint par une poignée de musiciens, elles signent  un contrat avec Warner Bros et produisent deux albums. En 2010, et c'est ce qui m’intéressent, elle claquent la porte de la major  pour continuer  à faire de la musique en Indé, et un ans  plus tard paraissait "Cocoon", le présent albums.
    Meg & Dia réussissent  ici leur meilleur album. Cocoon est un concentré de petites perles folks, il n'y rien à jeter sur ce disque. On se laisse facilement embarqué sur le bateau et on se retrouve vite au milieu du bush avec le chapeau de cow-boy à la foire au bestiaux du coin.  Les mélodies sont très travaillé, à l'instar de Breakdown, une chanson mid-tempo à ou les deux guitares se rendent la pareille, ou la voix des deux soeurs se mêle harmonieusement , on se prend à rêver. L'album oscille sans arrêt entre la Folk (Love Is), le Blues (Marry Ann) et le Rock pour notre plus grand plaisir. Certain y verront l'influence de groupe tel que The Decemberist, surement pas à tord tant les deux groupes nage dans les mêmes eaux. Laisser vous tenter... :










    Posted in , , , , , | Leave a comment

    Le Butcherettes - Sin Sin Sin (2011)


    Enfin du Rock ! Me direz vous, un sourire en coin, et alors ? The Butcherettes, c'est deux mecs et une fille unis dans l'amour d'un certain Rock, Garage de préférence. La guitare et la voix son l’apanage de Terry Bender Gender, la sulfureuse chanteuse à la crinière brune qui s'empare aussi des claviers de temps en temps.   La batterie est tenu par Normandi Heuxdaflo et la basse par son comparse Omar rodriguez Lopez. Le groupe à été vu durant un temps en première partie des Dead Weather, gage, si il en est, d'une certaine qualité. Le résultat est un rock pêchu et légèrement rétro qui sent la bière et la crasse. mais écoutez plutôt ...
















    Posted in , , , , | Leave a comment

    SUNNOVA - Enfants EP (2011)


    Un peu difficile de classer ce groupe japonnais tant celui ci touche  à tout les genre. On passe du Hip Hop au Rap puis à l'Ambiant ou à l'Electro sans se soucier de savoir si le tout est cohérent. Et pourtant ça l'est. Sunnova explore  un peu tout les genre mais garde quand  même un fil conducteur tout le long de l'album. C'est bien pour passer lors de l'apéro le soir, ou quand on déprime tout seul le soir , mais sans  plus. 






    Posted in , , , , , , , , , | Leave a comment

    Druma Kina - Walking Away EP (2011)


    Juste un truc sympa aujourd'hui, Druma Kina et son EP Walking Away, du bon son pour briller en soirée si vous faites le DJ, c'est disco, c'est funky, c'est frais, ça fait pensé au production de Breakbot. Téléchargement gratuit et légal si désirez, sur le principe, sinon, vous pouvez fixé le prix que vous voulez.
    si vous vous demandez pourquoi je post autant d'artiste électro, c'est que oui, j'ai envie de faire la fête.








    Posted in , , , , , , | Leave a comment

    Kite In The Air - Magic Marker (2009)

    Ajouter une légende

    Au détour d'une recherche des fois, une voix. Une jolie voix même, qui n'est pas sans rappeler Fever Ray ou Bjork sur certaine de ces chansons. KITA est un groupe porté par la voix d'Emma Lucia qui nage dans les eau bien connu de groupe comme Gary Numan, Laïka, Ladyhawk, Pretty Thing, Ladytron ou bien Sebastian. Chaque chansons de cet EP 5 titre est travaillé avec soin pour nous faire évoquez des choses aussi diverse qu'une averse de pluie, une nuit sur la route, la cité endormie remplit de fumées ...  C'est une des bandes son idéal pour rouler de nuit. Malgré ça, L'album reste quand même assez anecdotique, point de grosses surprises ici, juste cinq bonnes chansons dans un genre connu qui raviront les amateur du genre. Pour les intéressé, l'EP coûte seulement 3$ US.







    Posted in , , , , | Leave a comment

    8GB - Live in Tokyo (2011)


    Le dj (Argentin ?) 8GB offre en téléchargement gratuit une partie de son concert à Tokyo de 2010 sur la plateforme Bandcamp.com. C'est foutraque, c'est noisy, c'est un peu n'importe quoi, mais ça passe bien , ça bouge bien, c'est électro, ça pourrait même se danser en boite de  nuit ou en soirée. C'est fun dans tout les cas si on aime bien les rythmes a 180 bpm. Ça fait un peu penser aux mixes de Mr.Oizo ou de Moby ( quand il mixe, pas quand il joue).








    Posted in , , , , , , | Leave a comment

    Pretty Hate Machine - Nine Inch Nails (1990) Vinyle Edition


    On va se demander  pourquoi je choisi de chroniquer un album vieux de vingt ans, et je m'explique :
    Fin 2010, nous fêtions (pour les aficionados comme moi), les vingt du mythique album de NIN "Pretty Hate Machine, sortit en 1990. A l'occasion, le groupe nous fais le cadeaux d'une version remastérisé de l'album disponible en version CD/Vinyle/Digitale. Outre le fait de  pouvoir ré écouter un très bon album aux inspirations diverses (Ministry, Skinny Puppy, The Cure), le Package de l'album à été lui aussi refait à neuf par le talentueux Rob Sheridan. L'album est doté, en plus, de la reprise du "Get Down Make Love" de Queen. Et donc, oui, je viens de l'acheter aujourd'hui même en Vinyle.
    Après vingt ans, l'album n'a rien perdu de sa rage et de sa puissance, j'éprouve toujours autant de plaisir  à l'écouter seul, le son  à fond. Je ne saurais vous conseillez de l'écouter si vous ne connaissez pas encore ce groupe, et de le redécouvrir avec un meilleurs son si vous le connaissiez déjà. 
    Plein de trucs cool à cette adresse pour ceux qui veulent : http://phm.nin.com/




    Posted in , , , , , , , | 2 Comments

    SONOIO - Red (2011)



    RED est simplement la double face sanglante de Blue. Sortie quelques semaines après le premier, Red est la suite de Blue, mais qui s'offre cette fois le luxe d'un clip vidéo officiel plutôt réussis. Coté musical, rien à redire, Cortini continu d'explorer sans cesse les possibilités offerte par les instruments  moderne de musique électronique ne pavant son chemin de  petites pépites musical qui valent  bien le détour. Je vous encourage grandement  à vous rendre sur http://sonoio.org/ pour acheter les deux parties de l'album, c'est juste 8$, autant dire une misère, et seulement  pour la version digital. La version  objet de l'album vous coûteras plus cher selon la version que vous choisissez, en effet, de nombreux Goodies sont à dispositions sur le shop du site .

    Les raisons qui me font aimer Alessandro Cortini sont très nombreuse. C'est, avant toute chose, un européen qui vie au états-unis, et en cela, il possède une vision que n'ont  pas certain, un sens artistique différend. C'est un musiciens talentueux qui à jouer dans beaucoup de très bon groupe, et surtout, il fut le clavier de Nine Inch Nails entre 2004 et 2008,  groupe auquel il à apporté sa maîtrise des claviers à son niveau virtuose. Les albums "With Teeths", "Year Zero" et "Ghost I-IV" sont marqué de son empreinte discrète mais indéniable. C'est aussi un chanteur  à la voix douce, capable de monter dans les aigus sans se ringardiser. Et enfin, il à su se forger un univers musical bien à lui grâce à ses qualités, produisant de très bon albums, au point d'être embauché par le groupe MUSE lors de leurs passage dans l'émission Taratata. Cortini fait de la bonne musique, c'est aussi un pionnier, un explorateur passionné par les synthétiseurs modulaire (Moog, buchla) et qui sans cesse développe une  palette de son de  plus en plus vaste, jouant avec les effets comme un chef d'orchestre. Sans conteste un de mes musiciens favoris, parmi les meilleurs dans sa catégorie.


    Posted in , , | Leave a comment

    Hugh Laurie



    Hello, premier article pour moi, et comme premier artiste, Hugh Laurie et son album Let Them Talk.

    Alors oui, Hugh Laurie, c'est l'acteur qui joue dr House, et je vois déjà d'ici les gens murmurer "pfff c'est pas parce que c'est Hugh Laurie que c'est bon". Certe, un acteur qui se met à la musique, méfiance. Mais force est de constater que Laurie nous livre ici un album magnifique.

    Pas de compositions, que des reprises de classiques de musique pur style "New Orleans". Pour citer des noms connus, Robert Johnson et Louis Armstrong, rien que ça. Mais ce n'est pas la popularité des chansons reprises qui fait la qualité de l'album. Moi même je ne connaissais aucun des titres avant d'avoir écouté l'album, et pourtant il m'a scotché. Explication.

    Ce qui frappe, c'est le talent. L'arrangement des morceaux est magistralement orchestré. La musique coule toute seule, et à aucun moment on ne se dit "tient ça a du être dur" tellement tout semble naturel (alors qu'en effet, celà a du être un véritable casse tête!). Des reprises oui, mais à la sauce Laurie. Ce bon vieux Hugh ne s'est pas contenté de bêtement lire une tablature, mais offre véritablement SES versions de ces classiques.

    Et ce qui frappe peut être le plus fort, c'est la voix. Hugh Laurie est un putain de chanteur. Son accent british, légèrement nasillard et exagéré est sublime. On a pas l'impression de voler, d'être plein de majesté, comme si l'on écoutait un air d'opéra, mais plutôt tout le contraire. La voix de Laurie nous ramène par terre, dans une bicoque pourrie en bois pleine d'odeurs, et surtout, on a l'impression d'avoir un pote qui chante à coté de nous. C'est ça la magie, sa voix nous dit d'emblée "je ne veux rien de plus que chanter pour toi, comme un pote". On se sent familier avec la musique, proche d'elle, sans prise de tête. Assurément pour moi, voilà LE secret de l'album.


    Pour le plaisir, voilà les vidéos de "You don't know my mind" et "Tipitana"










    Et pour ceux qui cracheraient encore parce que c'est "dr House", let them talk...

    Dugudule


    Posted in , , , , | 1 Comment
    The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

    Search

    Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.